Domaine Pierre Marchand et Fils


...Où chante la cigale, le vin est un régal.


Pouilly-sur-Loire

Le Pouilly-sur-Loire (cépage Chasselas) :

 


Cultivé duNord au Sud de la France, bien connu dans les vignobles de Suisse, d’Autriche, d’Allemagne, d’Alsace, de Savoie et bien-sûr de Pouilly- sur-Loire, c’est un vin léger et fruité à boire à chaque instant de la journée. Vin de soif de production confidentielle, il est réservé à une clientèle particulière, nostalgique d’un passé ou voulant découvrir un cépage peu connu.

Historique :

Venu d’Orient, le Chasselas atteintson développement maximal en Suisse sous le nom de « Fendant » . Sa progression en France passe de la Savoie à la Franche-Comté, puis au Mâconnais où il prendra son nom. Il semble que son arrivée à Pouilly date du MoyenAge où il cohabitait avec d’autres variétés de vignes telles : Mauge, Meslier, Pinot blanc…

Autrefois vendu à Paris en fûts, c’était souvent un chasselas qui était servi lorsqu’au comptoir l’on demandait un « petit verre de blanc ». Si l’on remonte plus dans le temps, le Pouilly sur Loire était livré en grappes dans des paniers ou toues à fond plat transportés par des bateaux sur la Loire appelés les « gabarres », via le canal de Briare (1642) en direction des Halles de Paris mais en 1861, le chemin de fer (Paris – Clermont-Ferrand) remplace les bateaux.

C’est avec l’appellation d’origine contrôlée obtenue en 1937 que le Sauvignon a fini par supplanter le Chasselas à Pouilly-sur-Loire, le vignoble étant aujourd’hui de 35 hectares (nous n’en possédons seulement que 10 ares).

Samaturité rapide, son goût et la taille de ses raisins en ont fait pendant longtemps le raisin de table français.

Spécificités:

Ancien et répandu, il existe plusieurs types de Chasselas : blanc, rose, rouge… ayant des caractères spécifiques comme le feuillage à rameaux rouges très fin, la grappe de raisin très longue avec des baies très grosses, la découpure de la feuille, la maturation rapide des raisins avec une conservation correcte sur pied ce qui lui permet d’atteindre une bonne concentration en sucre.

– Consommation : à une température de 10 à 12°C

– Conservation : 3 années voire un peu plus

– Terroir : Argilo-Calcaire

– Titre alcoolémique : 11.5 °

– Goût : fruits sec (noisettes et amandes), pain, pomme ou citron vert (chez les vins les plus jeunes)

– Mets : charcuterie, huitres, fromage, en apéritif (naturel ou avec une liqueur pêche, cassis)