Domaine Pierre Marchand et Fils


...Où chante la cigale, le vin est un régal.


Notre village

Notre village


Le Domaine Pierre Marchand et Fils est implanté au milieu des coteaux sur la rive droite du dernier fleuve sauvage : la Loire. Situé à 200km du Sud de Paris, à 100km d’Orléans, 40 de Nevers et 10 de Sancerre il se situe dans un petit village de vignerons appelé « Les Loges » mais aussi autrefois village de mariniers lorsque la Loire était encore navigable.

Le village est constitué de petites maisons enclavées les unes dans les autres qui servaient de logement lors de haltes des mariniers, et ne comportant souvent qu’une ou deux pièces, il n’était pas rare de voir une partie de la maison appartenir à un propriétaire, tandis que la seconde partie (cave ou grenier) appartenait à un autre.

La culture de la vigne dans notre région remonte à des temps très anciens, la vigne faisant son apparition sous le règne de Charlemagne (le vin est dégusté comme produit de luxe mais aussi utilisé comme monnaie d’échange), mais c’est à l’initiative des moines Bénédictins au XIème siècle que cette culture se répand ; ces derniers en avaient tout d’abord besoin pour la célébration des cultes mais aussi pour accueillir les voyageurs-pèlerins, le village se trouvant sur la route de Saint-Jacques de Compostelle. Il y avait d’ailleurs dans le haut du village, au milieu des vignes, un monastère situé sur une parcelle de 4 Ha appelée « la loge aux moines ».

Notre village est un havre de paix, sans commerce, ni mairie, ni église ayant la particularité d’être à cheval sur deux communes à savoir Pouilly et Tracy sur Loire. Bordé par la Loire qui apporte un calme reposant au village, des odeurs de faune, de flore et de sable arrivent au gré du vent sur nos habitations.

Les vignes, elles, s’avèrent être de véritables murs protecteurs, le village étant enclavé au milieu des coteaux et les vignerons y vivent tranquilles loin du stress de la ville.

Les années se suivent mais ne se ressemblent pas : c’est la nature qui suit sont rythme au cours des saisons mais c’est le vigneron qui obéit à la nature. Chaque millésime est différent malgré tout l’amour et les soins portés ; dame nature, elle seule commande et nous apporte suivant les années beaucoup de joie (avec des millésimes exceptionnels) ou beaucoup de peine (avec le gèle, la grêle ou la coulure).

Les Pouilly-Fumé issus de notre village sont très recherchés et réputés dans le monde entier et ceci grâce aux nombreux coteaux exposés face à la Loire qui leur donnent un goût unique. Cette proximité nous permet d’obtenir un micro-climat qui fait la réputation des Loges ainsi que des cigales, enviées par les vignerons des alentours, qui chantent l’été au moment des fortes chaleurs. Différentes de celles du Sud de la France, elles sont ici appelée « les BINES » car autrefois elle chantaient à l’époque de l’année où les vignerons binaient ( c’est-à-dire travaillaient le sol avec des instruments attelés ou des outils manuels, pour détruire les mauvaises herbes) leurs vignes. Faisant la fierté des anciens du village, ces derniers ont inventé un dicton : « où chante la cigale, le vin est un régal » (phrase d’ailleurs présente sur nos dépliants et les cigales en logo sur nos étiquettes).

Pour finir, le vignoble de Pouilly certes petit par sa superficie (environ 10km du Nord au Sud et 3km dans sa plus grande largeur) de 1300Ha dépasse les frontières de pays par sa réputation. En effet le Pouilly-Fumé est mondialement connu.